Un premier jour à Melbourne sur les chapeaux de roue

06/05/2010 - Pays : Australie - Imprimer ce message

Le premier jour à Melbourne

vuepsycheduskydeck

 Chez Robin et Margaret

Aujourd'hui, c'est après une nuit de sommeil sans rêves que nous sautons hors du lit, curieux de découvrir les surprises que le jour était susceptible de révéler.

Nous ne sommes pas déçus : tandis que Robin finissant son porridge nous propose de petit-déjeuner, la grande fenêtre derrière lui nous délivre un paysage exubérant.

The Mont Evelyn couve une variété d’arbres assez impressionnante.

Margaret nous montrera plus tard à quoi ressemble le fameux « Gumtree » si typique de cette région.

 campagne

En sortant prendre l’air frais encore gorgé d’eau, nous pouvons enfin mieux mesurer les environs.

La maison en bois, semblable à un chalet domine une colline boisée, et d’ailleurs l’odeur de la nature piquotte agréablement les narines.

 

Nous décidons de régler le maximum de détail le jour même :

 -    Ouvrir un compte en banque

        -    Obtenir un numéro de tax file :(un numéro unique qui vous indentifiera en tant que travailleur australien.Celui-ci est délivré par l'Australian Taxation Office (ATO).)

-    Visiter Melbourne

 

Nous nous enregistrons auprès des  Taxes australiennes assez rapidement grâce à l’assistance d’internet, ensuite Robin décide de nous amener au village le plus proche « Lilydale », car il faut savoir que Mont Evelyn fait office de Hameau.

 Adrien au volant !

Les yeux agrandis par la surprise, Adrien a le réflexe d’attraper les clefs au vol sous les yeux taquins de Robin: C’est lui qui aura la lourde responsabilité de nous conduire à bon port.

Après de hâtives explications sur le fonctionnement d’une voiture automatique à double carburant en anglais, Adrien fait démarrer prudemment le moteur d’un air peu rassuré.

Le trajet se déroula sans accrocs, ponctué des « Ils sont bizarres tous ces gens à rouler dans le mauvais sens ! » d’Adrien et des « Keep left ! Tenez la gauche !  » de Robin.

 La banque

Première banque, la « westpack » : Après une courte attente, une employée au sourire de papier glacé se dirige vers nous. Avec l’aide de Robin, nous lui demandons s’il est possible d’ouvrir un compte (procédure soi-disant très rapide ici), quelle n’est pas notre surprise, lorsque nous la voyons opiner de la tête d’un air d’autruche égarée, consulter maladroitement un agenda et nous balancer «  désolé, la personne qui s’occupe d’ouvrir les comptes n’est disponible avant  lundi ! ». « OK, Bye », ce sera un adieu définitif à cette étrange banque.

Par contre, tout se passe pour le mieux à ANZ, notre interlocutrice est charmante, notre compte est actif immédiatement et nous recevrons nos cartes bancaires dans une semaine.

Pour la blague, je serais prochainement l’heureuse propriétaire d’une superbe carte de retrait rose fluo (il n’y a pas a dire, ils savent voir la vie en couleur les australiens :)).

 

Nous nous arrêtons ensuite au supermarché du coin afin de chercher de quoi se sustenter.

Le premier face à face avec les produits Australiens n’est pas très difficile, par contre, tout est en quantité astronomique, les bouteilles de coca de 5 litres ça existe ! Et Oui.

 Melbourne

robad1garelilycloien

Après un repas sur le pouce, nous nous dirigeons vers la gare de Lilydale afin de rejoindre Melbourne.

Malgré le décalage horaire qui commence à être dur à supporter, nous essayons d’ouvrir au maximum nos mirettes (mais nos paupières commencent à être très lourdes).

1h de train plus tard, nous arrivons enfin à flinders street.

flinderS

Nous commençons par une brève visite de l’office du tourisme afin de nous remplir les poches de divers prospectus vantant tous les mérites de l’état de Victoria. Nous y apprenons même qu’une région se nomme les « Pyrenees », (Est-ce que les australiens sont nostalgiques de leur pays d origine ? (Ah ben non, ils ne sont même pas français xD) ou plus inquiétant : est-ce que notre vol a fait de grands détours pour rien ?).

 

Robin nous propose de faire un petit tour afin d’apercevoir quelques petites perles dont regorge cette ville comme la National gallery of Victoria dont la devanture n’est composée que d une unique grande baie vitrée (10m sur 7 quand même) d’où s écoule un long filet d eau. Nous n’y faisons qu’un bref passage afin d admirer le magnifique plafond en mosaïque colorée, (photos ci contre).

nationalgalleryofVicoriangovictoriaroof

 Nous nous dirigeons ensuite vers le  Sydney Myer Music bowl :le simple fait qu’il soit encore entier, ni tagué ou détérioré depuis sa création en 1959 force le respect envers un peuple propre et respectueux de ses lieux publics.

musicbowl

eureka skydeckvuepsycheduskydeck

Et petite cerise sur le gâteau, Robin nous offre une visite du  88eme étage de l’eureka skydeck (plus haut building résidentiel au monde), ascension qui ne dure que 35 secondes afin d’admirer une vue saisissante de Melbourne. Nous avons passé 1h a attendre que le soleil perde son combat et nous laisse contempler une ville qui s illumine.

villeparc

Note: 5/5 - 1 vote(s).
Imprimer ce message
Syndication :