Phillip Island

12/05/2010 - Pays : Australie - Imprimer ce message

Phillip Island

 phillip-island-map-vic.jpg

 

« Chloé, Adrien, Hurry up ! »

Nous nous empressons d’enfiler nos chaussures, le sourire aux lèvres, avant de nous engouffrer dans la voiture en vue de la sortie du jour : Phillip Island.

 

Au programme : la visite des "noobies" et assister à la parade des pingouins pygmées.

 

Ce n’est qu’en voyant la voiture avaler goulument les kilomètres, que nous nous rendons compte de la longueur des distances.

Phillip Island sur la carte semblait si proche ! Ce n’est que 2h30 plus tard que nous y pénétrerons.

 

Pour la pause déjeuner, nous ne faisons pas les radins à « Radin », (C’est bien le nom du bourg !), un bon hamburger pour moi et des Fish & chips pour ces messieurs que nous allons savourer sur une aire pique-nique un peu plus loin.

Robin nous explique d’ailleurs qu’en Australie, tout est fait pour le camping et qu’il est toujours possible de trouver ce type de lieu même dans les endroits les plus reculés.

En attendant que l’huile finisse d’imprégner toutes les particules des repas, tous les clients suivent l’arrivée de leur coqueluche nationale, Jessica Watson, âgée de 16 ans, qui est devenue la plus jeune navigatrice à avoir réalisé un tour du monde à la voile en solitaire sans escales et sans aide. Respect.

 

Aux abords de la baie, le paysage est tout simplement magnifique, immense, et l’esprit s’envole en même temps que les oiseaux.

radin1RADIN2RADIN3RADIN4

 

Mais ce n’était qu’une mise en bouche avant la splendeur de Phillip Island.

Nos premiers wallabies sauvages nous attendaient paisiblement à l’entrée d’une maison, la curiosité de leur regard se reflétait dans les nôtres.

 

 WALLABIE

 

The Noobies

_the_Nobbies_at_Phillip_Island-Phillip_Island.jpgnobbies-phillip01-full.jpg

Nous arrivons ensuite aux Noobies : Il s’agit d’un groupe de rochers gigantesques qui émergent majestueusement des flots. Derrières eux, les Seals Rocks accueillent la plus importante colonie de phoques à fourrure d’Australie.

Nous aurons l’impression d’en apercevoir quelques un avec nos jumelles (Finalement le cadeau de St Valentin d’Adrien s’est avéré utile héhé).

C’est un paysage ahurissant de beauté et nos yeux s’abreuvent abondement du spectacle.

 phoques PI.jpg

Nous avons aussi bien rigolé, si je puis dire, en parcourant le panneau informant les visiteurs des différents dangers, notamment celui des serpents mortels qu’il très justement préconisé de « ne pas approcher ».

 

The « Pinguin parade » 

imageH0.phillip-island-vic.20070821_054515381982.jpg

Phillip Island abrite également les « Little penguins », ce sont les plus petits manchots du monde.

Voilà des siècles qu’ils partent chasser quelques jours sur les côtes avant de revenir se reposer aux abords de cette plage qui est leur habitat naturel.

La magie de cet événement est qu’ils n’apparaissent qu’au coucher du soleil.

Le complexe payant qui joue à fond la carte écolo, propose aux touristes d’attendre leur arrivée installés sur de grands amphithéâtres en béton sur la plage à 10 mètres du rivage.

 

Pendant une heure, emmitouflés dans les pulls car la température descend vite, nous assistons au déclin du soleil, son coucher est d’une beauté remarquable, la panoplie de couleurs est saisissante puis fini par se miroiter dans le sable. Tout autour de nous est violet, rose, brillant, c’est encore une fois magique.

Les petits pingouins apparaissent alors timidement en même temps que les premières étoiles.

Tout le monde retient son souffle afin de ne pas les effrayer.

 2484106-FAIRY_PENGUINS-Phillip_Island.jpg

Ils s’attendent les uns les autres jusqu’à former un groupe consistant, puis le plus casse-cou se met à courir en dandinant jusqu’à parvenir aux hautes herbes suivi de ses camarades tout aussi pressés.

Nous admirons les vagues charriant ces mignons petits animaux pendant une demi heure avant d’aller les retrouver dans les herbes hautes cherchant leurs domiciles.

On peut dire qu’ils sont bavards, et la nuit résonne de leurs conversations.

Le ciel étoilé est par ailleurs splendide.

 phillip_island.jpg


Note: 5/5 - 1 vote(s).
Imprimer ce message
Syndication :