A la recherche du travail

28/05/2010 - Pays : Australie - Imprimer ce message

TROUVER LE TRAVAIL

110.JPG

Après avoir passé une semaine et demie en touristes, il est temps de passer à l’action.

 

Et une journée pour écrire nos cv et nos lettres de motivation en anglais, et une journée pour répondre aux annonces sur Internet, et une journée pour démarcher « face to face » les différents restos et autres commerces à Lilydale et aux environs, nous nous sommes mêmes inscrit à la « Salvation Army » afin qu’ils nous contactent en cas de Fruit Picking….tout cela sans succès tandis que le temps passe à une vitesse hallucinante.

 

C’est ainsi que nous avons découvert que les australiens sont très souriants et accueillants, mais le revers de la médaille réside dans les faux espoirs que nos éventuels futurs employeurs donnent à grand renfort de « On vous rappelle » (mouais), « Vous pouvez commencez demain ? On vous appelle» et ils ne vous rappellent jamais. Et lorsqu’on décide de passer aux relances, c’est « Ah non désolé mais en fait on est complet, mais vous allez trouver quelque chose c’est sur »….Ah ben ça c’est gentil dis-donc, on se sent mieux d’un coup !

 

Nous avons eu une petite baisse de moral à force de jouer aux montagnes russes,

Le must restant quand même le boulot dans le Fruit Picking (dans les vignes destiné aux détenteurs d’un « working holiday visa » à une demie heure d’ici, idéal quoi)

 Auquel on a répondu 10 min après sa sortie en ligne, pour lequel nous sommes allés tous les jours à la salvation army, sans compter nos multiples appels journaliers, pour se faire entendre dire « la personne qui s’en occupe n’est pas là, on ne sait pas quand le job commence, redonnez votre numéro ect… »…toujours rien depuis.

 

102.JPG104.JPG123.JPG

LE RSA

Heureusement, Robin et Margaret sont là pour nous remonter le moral et nous donner quelques tuyaux….C’est ainsi que nous avons passé le RSA, (Responsible for serving alcohol), qui est indispensable ou fortement conseillé afin de travailler dans tout les endroits où on est susceptible de servir de l’alcool (même les restaurants).

A cette occasion, nous avons passé une petite journée à Melbourne à se balader et à poser des cv.

Nous sommes allés à « Albert Park » où nous avons pu remarquer entre autre avec surprise qu’il y a des terrains de golfs publics impeccables où le travailleur vient se détendre après le boulot !

 

142.JPG155.JPG165.JPG

 

« Comment l’alcool arrive dans le corps ? ….Par la bouche ! »

Et notre instructeur de nous sortir un dessin du corps humain afin de prouver ses dires.

Pour passer le RSA, nous sommes restés 2h dans une salle à apprendre comment reconnaitre une personne en état d’ébriété et à ne pas servir de l’alcool aux mineurs sous peine d’amende salées.

Nous avons donc eu notre diplôme à l’issue d’un test pour lequel on nous avait prévenus à l’avance des questions. Le tout pour 130 dollars, mais bon, si cela peut nous aider pour le futur J.

 

Le lundi, nous sommes allés à Victoria Market, un immense marché regorgeant de souvenirs, de vêtements, et un étalage de nourriture impressionnant. Miam.

 

504px-Auss_Queen_Victoria_Market.jpg986428.jpg

Je dépose mon CV dans un café à la sortie de la station sans grand espoir. (Adrien s'abstient car le responsable ne veut que des filles.)

Le manager me demande si je sais faire les sandwichs, lorsque j’acquiesce, il me répond d’un air incrédule : "Really you do ?"

(C’est sur que c’est difficile de mettre une tranche de jambon et du fromage sur du pain et qu’il faut 5 ans d’expérience ! Suis-je bête !).

Il s’inquiète ensuite de la distance que je dois parcourir pour travailler chez lui, il hésite et ça à l’air mal barré. Je parviens quand même à glisser des mots clefs comme « Really motivated, no worries I m an hard worker »…

Nous sommes allés manger le midi dans un restaurant chinois délicieux qui servait des portions gigantesques, le tout pour seulement 25 Dollar.

 

165.JPG171.JPG

Le travail

Le lendemain, j’eu la surprise d’être contactée par le café pour un essai, avec comme premier test d’arriver au grand maximum 1h30 après l’appel. Heureusement qu’il y a des trains toutes les demi heures et j’arrive dans les temps.

Après avoir été plus ou moins formée (Je me rends compte que finalement faire leurs sandwichs n’est pas si facile car la plupart sont toastés et passent à la machine à panini, avec toute une variété de choix et de noms de légumes qui m’échappent en langue anglaise).

Mais l’essai se transforme et je suis engagée à temps plein avec les weekends pour bibi.

Nous sommes Heureux.

Je dois me lever à 5h avec Adrien qui m’amène à la station à 6h pour y être à 7h.

Adrien quant à lui attend le coup de fil d’un peintre auprès duquel il a été recommandé…Suspens donc.


Note: 5/5 - 1 vote(s).
Imprimer ce message
Syndication :

Par claudine solia
Le 26/06/2010 à 14:19:18
Coucou petite Chloé
je suis heureuse de te voir avec ton copain, Delph est là, elle m'a montré comment voir ton blog.
J'aimerai bien être avec toi, j'aime l'eau, les animaux et les grands espaces de nature sauvage, les marchés, que mange t on en Australie?
Je n'ai qu'une main valide je peux pas faire mieux (j'ai eu un accident de scooter, rien de trop grave, je me suis juste fais agrafer le bras)
J'espère qu'Adrien a trouvé un travail et que vous allez pouvoir vivre la vie des australien au labeur avant d'avoir le plaisir de jouer les touristes.
Continue de nous envoyer tes états d'âme et tes commentaires plein d'humour et tes belles photos. Nous sommes friands de tes expériences.
Profite de tout !
Gros bisous a bientôt!
Claudine (une bise de Pierre et de la famille Solia)


Laisser un commentaire